La zizique Papa
(Julien Caruana - Bernard Dimey)

Trombone coulisse de mes quinze ans, tous les sam'dis soirs je soufflais d'dans
Ca tourbillonnait jusqu'au matin, au p'tit jour Papa passait la main
Ils avaient danser douze heures durant, on avait fait le tour du cadran
Mais on t frais comme des gardons, on se tapait la soupe l'oignon

La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!
La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!

Les moustaches en crocs, les yeux brillants, fallait voir mon pre tambour battant
Faire tourner la tte tout l'pat'lin, tandis que Maman rongeait son frein
Mais quand il rentrait la maison, ce n'tait plus du tout la mme chanson
Quand il jouait pour elle, pour elle seulement, je crois bien qu'il changeait d'instrument

La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!
La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!

Depuis ce temps l, moi, j'ai grandi. Je peux dire que j'ai vu du pays
Je n'ai rien oubli, non vraiment rien de ce que Papa faisait si bien
Et si maintenant j'ai quarante ans, si je suis jovial et triomphant
C'est que j'ai gard les instruments dont Papa jouait si brillament

La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!
La musique Papa! La musique Papa! Je sais qu'on la jouera longtemps!

La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!
La musique Papa! La musique Papa! La musique Papa fait plaisir Maman!

Sommaire de Raoul


Accueil     Dictionnaire  Chansons   Livres   Disques   Photos   Liens